Envies.Sages.moi

mardi 21 février 2017

Entre mes Seins !

 

 Offrez Monsieur, à ces seins
La caresse de votre regard,
La douceur de votre mise en bouche,
La fermeté de votre prise en doigts
L'électricité de votre morsure,
La tendresse de vos paumes
Quand, lourds entre vos mains
Ils s'enorgueillissent de voir se dresser vers eux
La fierté de votre virilité !
Placez la Monsieur
Entre eux deux,
Laissez les la lecher,
L'enserrer,
L'emprisonner,
La brûler de leur chaleur
Jusqu'à ce qu'elle expire entre leur mont
Projetant sur une langue avide,
Le feu d'un jet  gourmand !

 

seins


== Publicité ==

jeudi 16 février 2017

Volutes ....

 

La vie est une volute dans laquelle on se glisse avec plus ou moins de bonheur.
A nous de la rendre la plus soyeuse possible, sensuelle et tendre
Si l'on ne veut pas se griffer la peau et le coeur à chaque tournant qu'elle nous fait prendre.

@chilina@

 

danse

Posté par chilina à 11:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 10 octobre 2016

Carnet à spirales !

 

Il a ce je ne sais quoi qui le rend différent
Mais ne croyez pas qu'il soit tout à fait innocent !
Il a le sourire enjoleur
Mais c'est un dompteur
Et c'est bien souvent en grinçant des dents
Que vaincue, à lui, l'on se rend !

Enjôleur
A vous perdre entre ses mains.
Prédateur,
De ceux dont on a besoin,

Il croque ses proies
D'un sourire carnassier,
Vous plie et vous broie

Il sait à merveille, distiller l'envie
Pour nous laisser, ainsi, béante, à notre nuit.
Dans un grand sourire, il affiche le clap de fin
Et tourne le dos à notre "rage", à notre faim !

Mais Monsieur, vous ne savez que trop bien
Que malgrè tout,  le temps se souvient ...
Femme mais avant tout,  féline et Animale
Aux dent acérées, à la rogne fatale,
C'est à mon complice, mon carnet à spirales
Que vous devrez, à moi vous rendre, dans un dernier râle !

Tout y est noté !
Non, ne dites rien, écoutez !

Les seins dénudés, face à un écran
Devenu noir par votre volonté,
Accrochée à mon collier, à cran
Seule à me noyer dans mon humidité.

Coups de dents ;)

Au téléphone, ou, innocente,
A mes occupations, je vaquais,
Mes démons, vous révélliez.
Une fois le mal fait, vous m'abandonniez !

Coups de dents ! ;)

Vos pervers écrits, qu'aujourd'hui
Encore, à nos regards, vous exposez
Sans plus vous préoccuper
Des incendies ainsi allumés !

Coups de dents ! ;)

Vos rires moqueurs,
Vos "Non" quand je voulais entendre "Oui",
Votre faim de prédateur
Quand je me faisais petite souris.

Coups de dents ! ;)

Pour votre façon de me provoquer,
De faire monter en moi des désirs mêles,
Pour vos diableries,
Pour votre tyrannie.

Coups de dents ! ;)

Mais, car Mâle-Heureusement, il y a un mais ...


Parce qu'aujourd'hui encore ....
Pour tous ces moments, même s'ils ne sont que par fil,  partagés
Qu'aujourd'hui encore vous m'accordez.
Pour votre écoute, votre amitié,
Votre inébranlable optimisme, vos rires contagieux de bonne humeur.
Tendre et doux,
Le coeur marshmallows
Tout tyranique que vous soyez,
Il y a un gros matou quii sommeille en vous et,
Ce carnet à spirales, jamais refermé,
Sera juste égayé par notre Amitié jamais brulée !

Baisers tendresse Monsieur.

 

487607_226043947537559_594523299_n

samedi 17 septembre 2016

Dire l'envie ...(1)

 

Je ne sais plus dire "je t'aime"
Je ne sais plus que caresser des yeux,
Frôler de mon souffle une peau,
La respirer jusqu'à perdre haleine,
Jouer de mes doigts sur un corps piano,
Le frissonner et le fondre de mon regard fiévreux.
Je n'ai plus la parole, Je ne suis qu'animale
Lovée contre le dos de l’inabordable.
Femelle affamée d'un Druide au yeux fermés
Je me nourris de l’inaccompli
Accaparent mes pensées au secret des baisers,
Vibrant du futur et délit jusqu’à la folie !

                                                                               .................

 

enf

Posté par chilina à 16:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mardi 30 août 2016

Et si ....

 

Perplexe, elle revient sans cesse sur cette phrase qu'elle a déjà lue plusieurs fois ....
Comme si cette phrase s'adressait à elle, tout particulièrement à elle ....
Ces détails, cette façon très personnelle qu'elle avait à exprimer son plaisir, son envie d'encore ...
Beaucoup lui avaient dit qu'elle était la seule, unique dans ce moment précis ...
Alors cet écrivain, cet homme avant toute chose, qui avait posé ses mots avait il rencontré son double ?
Ou un jour, tout simplement avait il été son amant ?
Elle ne pouvait s'arrêter là, ni fermer ce livre maintenant sans en connaître la fin.
La faim coupée, elle décida, fait inhabituel, d'aller se coucher tôt, emportant dans son lit, cet homme et son mystère ...

(a suivre ...)

 

Et si

Posté par chilina à 08:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


== Publicité ==